top of page
_DSC4134 ©Jean-Baptiste Millot.jpg

mermaids

La Néréide se concentre sur la figure mythique de la sirène, connue pour sa capacité à séduire et hypnotiser les marins par sa voix, qui était aussi une métaphore de la façon dont les hommes représentaient historiquement les femmes.

Le chant était considéré comme un outil de tentation envers les hommes, presque de la sorcellerie, à tel point qu'il était interdit dans certains contextes et à certaines époques.

La figure de la sirène revêt alors plusieurs visages : la nymphe, la séductrice, mais aussi la créature monstrueuse, la vengeresse et la femme forte que les hommes ne peuvent réduire au silence.

Et elle représente tous ces visages avec une seule chose : sa voix.

Il n'y a pas de limite temporelle pour ce programme, donc des compositeurs comme Lambert seront suivis par Guédron, Lili Boulanger, Debussy ou Messian.

Les pièces sont liées à la mer, mais aussi au destin des femmes indépendantes et féroces qui ont du pouvoir sur les hommes, et à des vocalises que l'on peut considérer comme envoûtantes.

Fiche technique

Collaboration avec l'ensemble Holland Baroque

Durée      .  1h15

© Jean-Baptiste Millot
bottom of page